Les mémoires de la Manu

Source : Ouest France

Source : Ouest France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouest-France, juin 2013

Le spectacle d’Isabelle Couffin raconte les gestes de Chantal, Marie-Thérèse et les autres. Et éclaire d’une lumière tendre cette histoire largement partagée et pas si lointaine.

« Le geste ample et léger de la main pour soulever la feuille de tabac, comme il est élégant quand il est repris par une danseuse ! »Chantal et Marie-Thérèse sont admiratives. Autour de la table, dans l’école de danse Entre-Chats installée dans les anciens locaux de l’usine, les deux anciennes ouvrières de la Manufacture des tabacs se remémorent les gestes qu’elles effectuaient devant leur machine lorsque les poupées et les mezettes de tabac en vrac arrivaient devant elles.

Blouse à rayures de la Seita

Fresque de Georges Zannol

Fresque de Georges Zannol

Une belle matière pour Mémoires d’ouvriers, le spectacle présenté par la chorégraphe Isabelle Couffin, samedi après-midi dans la cour des artistes.

« J’ai commencé à collecter les gestes des ouvriers de la Manu en juin 2012. Ils sont revenus sur leur ancien lieu de travail, pour certains, c’était la première fois depuis la fermeture. C’était à la fois douloureux et émouvant. »

Samedi, les danseurs Marine Tanguy, Maude Zannol et Julien Athonady revêtiront la blouse à rayures bleues, « celle de la Seita » pour raconter le début de l’histoire.

« Une première ébauche, car je souhaite aller plus loin dans la quête de ce lieu. L’histoire s’enrichira avec les témoignages des personnes qui viendront samedi. Tout le monde a une petite anecdote à raconter sur la Manu. »

Samedi 22 juin, à 14 h, cour des artistes à La Manu. Le spectacle de 30′ sera suivi d’une rencontre avec les ouvrières. À 15 h, événement urbain Pas à Pas avec Bernardo Montet.

Texte et photos : Ouest France